4 communes rurales qui ont mis en place des voitures en auto-partage… Et ça marche !

Quant on pense à l’auto-partage, les grandes villes arrivent vite en premier dans notre esprit. Il ne faut toutefois pas se méprendre, l’auto-partage gagne du terrain dans le milieu rural français et pour cause : il vit un franc succès presque partout où il s’installe.


Petit tour de certaines petites communes françaises qui ont investi dans des projets des véhicules électriques mis à disposition de leurs habitants !

Le Réseau Autofree de Tinchebray Bocage en Normandie :

Le projet a débuté en 2014 avec la mise à disposition de deux véhicules électriques dans cette commune de près de 5000 habitants. En fin 2016, le service s’étend à des communes voisines. Les véhicules peuvent être réservés sur une plateforme en ligne mais également auprès d’agents à la médiathèque, pour les personnes moins habitués aux nouvelles technologies.

Au tarif accessible de 5€ pour la demi-journée et 8€ pour la journée, le service a connu un succès considérable et les places sont devenus rares. Le réseau va devoir s’agrandir et passer à 6 véhicules électriques !


Plus d’information sur :

Le réseau Autofree s’agrandit !

Après Tinchebray, l'auto-partage électrique se développe dans l'Orne

AutoFree61: le Conseil départemental de l'Orne propose ses véhicules électriques à la location



Une voiture en autopartage à Nexon en Vienne :

Nexon, cette petite commune de 2000 habitants au sud de Limoges a mis à disposition une voiture électrique en autopartage d’une autonomie de 400 kilomètres. Sur un coût total de 34.000€, la communauté de commune Pays de Nexon-Monts de Chalus a été subventionnée à hauteur de 20.000€. Leur objectif est d’aider les ruraux à se déplacer d’une manière plus écologique. Une façon d’éviter l’achat d’une voiture qui ne sert qu’occasionnellement dans certains foyers.


Plus d’information sur :

Vidéo : Une voiture électrique en autopartage à Nexon

La communauté de communes Nexon Monts-de-Châlus se lance dans l'autopartage


Une voiture électrique pour aller à la boulangerie la plus proche à Villerouge-Termenès :

La mairie de ce petit village de 150 habitants a investi dans une voiture électrique pour ses habitants. Pour un tarif de 6€ par matinée, il y a déjà 24 inscrits. L’expérience fera l’objet d’un suivi régulier pour différentes évaluations mais le maire est confiant quant aux résultats positifs de cette action.


Plus d’information sur :

Aude : une voiture municipale partagée pour désenclaver le village de Villerouge-Termenès



Epernay (Marne) primée aux Trophées des Territoires Electromobiles :

Cette ville de 23.000 habitants met en place différents transports alternatifs pour ses habitants depuis maintenant 10 ans. Trois citadines et un petit utilitaire sont à disposition pour permettre des usages différents. Avec 70 à 80 réservations mensuelles, ce service d’auto-partage a eu tellement de succès que pour montrer l’exemple, la mairie a mis en place une subvention pour l’achat d’un VAE et même acheté des vélos à assistance électrique et voitures électriques à ses employés.


Plus d’information sur :

Développer le transport électrique dans une petite ville : le pari réussi d’Épernay

Optez pour l'autopartage !


Les exemples de ces 4 communes rurales qui ont intégré l’auto-partage dans leur vie quotidienne démontre que ce n’est pas une initiative réservée aux grandes métropoles. Chez Easy Driver, nous croyons à un futur de la mobilité où le partage est de base et nous venons de voir que ce n’est pas une utopie.